9 conseils pour un feedback réussi à un designer.

Julien Perrière
Julien Perrière

Publié par Julien Perrière

16 minutes de lecture

17 octobre 2023

Vous êtes un entrepreneur, un manager de projet, ou tout simplement quelqu'un qui travaille régulièrement avec des designers, mais vous n'êtes pas un expert du domaine du design ?

Vous vous demandez comment donner un retour constructif qui favorisera non seulement une meilleure collaboration avec votre designer mais aussi des résultats de design plus performants ?

Cet article est fait pour vous. Que vous collaboriez sur un projet d'UX/UI, de web design, de branding ou de graphisme, obtenir le résultat souhaité peut souvent se résumer à la qualité du feedback que vous fournissez.

Nous avons donc compilé une série de conseils précieux pour guider votre approche du feedback en design. Découvrez comment valoriser le travail du designer, comment formuler vos préoccupations de manière respectueuse et productive, et l'importance d'un feedback régulier.

En suivant ces conseils, vous serez en mesure de naviguer avec succès dans vos projets de design, même sans être un spécialiste du domaine.

Prêt à transformer votre façon de communiquer avec les designers ? Lisez la suite !

Conseil 1 : Clarifiez l'objectif du design

Conseil 1 : Clarifiez l'objectif du design

Pour donner un feedback constructif à un designer, il est essentiel de commencer par clarifier l'objectif du design. Cela implique de comprendre ce que le design doit accomplir et comment il s'aligne avec les buts du projet. C'est en définissant clairement ce que vous espérez atteindre que votre feedback pourra être efficace et pertinent.

Dans le cas de l'UX/UI design par exemple, l'objectif pourrait être d'améliorer l'ergonomie et l'interactivité pour augmenter la satisfaction de l'utilisateur et les taux de conversion du site web ou de l'application mobile. Il pourrait spécifiquement s'agir de rendre le processus de check-out plus intuitif, d'améliorer la navigation ou d'optimiser le parcours utilisateur. Ici, le feedback serait axé sur la facilité d'utilisation, l'efficacité et la simplicité de l'interface utilisateur.

Si vous travaillez sur un projet de web design, les objectifs pourraient être de rendre votre site attractif, facile à naviguer et optimisé pour les moteurs de recherche. Votre feedback pourrait alors porter sur l’agencement des éléments, la qualité des images, la cohérence des couleurs, l’efficacité des mots-clés utilisés pour le SEO, etc.

Dans le domaine du branding, l'objectif pourrait être de construire une identité de marque solide qui véhicule efficacement les valeurs de votre entreprise. Cela comprendrait le logo, la palette de couleurs, les typographies, etc. Votre feedback pourrait se concentrer sur la manière dont chaque élément contribue à l'identité de marque et si l'ensemble produit une harmonie visuelle convaincante.

Pour les projets de graphisme, comme la conception d'une affiche ou d'une brochure, l'objectif pourrait être de capter l'attention, de susciter de l'intérêt et de transmettre de l'information. Votre feedback pourrait alors se focaliser sur le choix des images, la hiérarchie visuelle, la lisibilité des textes, l'équilibre entre les éléments graphiques, etc.

Ainsi, en définissant clairement l'objectif du design dès le début et en le gardant à l'esprit tout au long du processus, vous serez en mesure de fournir un feedback qui se concentre sur ce qui est essentiel pour le succès du projet. Ce sera alors plus facile pour le designer de prioriser les modifications et améliorations à apporter en fonction de ce qui servira le mieux ces objectifs.

Conseil 2 : Utilisez des exemples concrets

Conseil 2 : Utilisez des exemples concrets

Il est essentiel d’utiliser des exemples concrets lorsque vous formulez votre feedback, particulièrement dans le domaine du design où la subjectivité peut entrer en jeu. Les exemples spécifiques aident à minimiser les ambiguïtés et rendent votre feedback plus compréhensible et actionable.

Dans un projet d’UX/UI design, par exemple, au lieu de dire quelque chose de vague comme "cette interface n'est pas très intuitive", vous pourriez donner un exemple précis comme "lorsqu'un utilisateur clique sur ce bouton, la réaction du système n'est pas celle attendue, ce qui peut créer une confusion. Il serait peut-être plus intuitif si...".

Dans le cas du web design, au lieu de simplement dire "la mise en page ne me plaît pas", vous pourriez préciser par "la colonne de droite sur la page d'accueil est trop chargée, cela distrait de l'information principale. Que pensez-vous de déplacer cette section vers le pied de page pour plus de clarté ?".

Quant au branding, si vous sentez qu'il ne correspond pas à l’image que vous voulez projeter, évitez les déclarations subjectives telles que "je n'aime pas le logo". Préférez une approche plus précise, comme "Bien que le logo soit esthétiquement plaisant, il ne reflète pas assez notre innovation en tant qu'entreprise technologique. Utiliser un élément symbolisant la technologie pourrait aider."

En matière de graphisme, un feedback comme "le texte n'est pas assez lisible" est trop vague. Au lieu de cela, utilisez un exemple concret, "la police de caractères choisie pour le texte du bas est trop petite et la combinaison de la couleur du texte avec le fond diminue le contraste, ce qui rend difficile sa lecture. Pourrait-on augmenter la taille de la police et changer la couleur pour améliorer la lisibilité ?"

L'utilisation d'exemples concrets lorsque vous donnez un feedback sur le design a l'avantage d'être plus claire, d'éviter les malentendus et de donner au designer une direction plus précise pour faire les ajustements nécessaires. Cela démontre également votre compréhension de la problématique et votre investissement dans la recherche de solutions, ce qui favorise la collaboration et le respect mutuel dans l’équipe.

Conseil 3 : Favorisez la communication et la coopération

Conseil 3 : Favorisez la communication et la coopération

Créer un environnement propice à une communication ouverte et à la coopération est fondamental pour un feedback efficace. C’est un processus qui se doit d’être fluide et réciproque. Fournir l’opportunité au designer de donner son feedback et d'expliquer ses choix conceptuels encourage un travail collaboratif constructif.

Dans le cadre d'un projet d'UX/UI design, la coopération est essentielle pour comprendre les décisions prises en matière d'architecture de l'information, de choix des contrôles d'interface utilisateur, de parcours utilisateur, etc. Organiser des réunions de feedback régulières aide à aligner chacun sur l'objectif global de l'expérience utilisateur. La mise en commun des suggestions et des problèmes potentiels rencontrés, facilite l'itération rapide sur le design pour des améliorations continues.

Pour un projet de web design, l’utilisation d'outils de gestion de projet partagés, comme Trello ou Asana, peut être utile pour faire un suivi du développement du projet, suivre les tâches en cours et partager des idées ou des problèmes éventuels. Des outils spécifiques au design comme Figma ou InVision peuvent également permettre l'annotation directe sur les maquettes, facilitant ainsi l'échange d'informations et de feedback.

Dans le domaine du branding, il est important de maintenir le dialogue sur tous les aspects de l'identité de l'entreprise, incluant le logo, le choix des couleurs, les polices, les images, etc. Des partages d'écran pendant les réunions, les commentaires en temps réel sur les concepts, ou l'échange d'inspirations sur des plateformes comme Pinterest, peuvent aider à façonner l'identité de marque de manière collaborative.

Pour un projet de graphisme, que ce soit pour une affiche, une brochure ou tout autre support de communication, un canal de communication permanent, comme un chat de groupe sur Slack ou Teams, serait un lieu idéal pour partager les ébauches, demander des clarifications et fournir des critiques constructives. Cela permet un échange d'idées rapide et efficace, favorise l'implication de tous et donne au designer la possibilité de répondre promptement et d'expliquer ses choix de conception.

En définitive, une bonne communication et une coopération étroite sont essentielles pour le processus de feedback dans le design. En mettant en place ces bonnes pratiques et en utilisant les outils appropriés, vous créez un environnement de travail plus harmonieux qui favorise la compréhension mutuelle, renforce l'esprit d'équipe et conduit à des résultats de qualité.

Conseil 4 : Soyez curieux et ouvert aux idées des autres

Conseil 4 : Soyez curieux et ouvert aux idées des autres

Dans tout projet créatif, la curiosité et l'ouverture d'esprit sont des qualités indispensables pour favoriser l'éclosion d'idées innovantes et porteuses. Les designers incarnent un point de vue et une expertise qui devraient être valorisées et prises en compte, notamment lors des échanges de feedback.

Dans le cadre d'un travail d'UX/UI design, soyez ouvert et curieux au sujet des choix réalisés en matière de design d'interaction, de structuration de l'information ou de définition du parcours utilisateur. Demandez au designer d'expliquer son approche et le raisonnement qui a guidé ses choix. Par exemple, pourquoi ce type de menu a été privilégié ? Pourquoi cette disposition des contrôles sur la page ? Cette curiosité peut vous aider à comprendre l’expérience utilisateur envisagée et offrir un feedback plus nuancé.

Dans un projet de web design, encouragez le dialogue autour de l'agencement des éléments, de la hiérarchisation du contenu et du choix des couleurs. Peut-être que le designer a vu quelque chose que vous n'avez pas relevé initialement. Cela vous permettra également d'ouvrir votre esprit à de nouvelles idées et de potentiellement améliorer le rendu final, tout en montrant au designer que vous respectez ses compétences professionnelles.

Dans l'espace du branding, l'ouverture aux idées du designer peut s'avérer également bénéfique. Ils ont probablement réfléchi en profondeur à l'aspect, au sentiment et aux valeurs que la marque devrait véhiculer. Demandez leur pourquoi ils ont choisi une telle palette de couleurs ou un certain style de typographie. L'intrognance derrière ces choix pourrait même aider à affiner votre propre compréhension de votre marque.

Pour les projets graphiques, que ce soit pour une affiche, une brochure ou autre, restez ouvert aux idées uniques et innovantes. Peut-être qu'une approche de mise en page ou une combinaison de couleurs inhabituelle peut vraiment faire ressortir votre message. Questionner le designer sur ses inspirations, ses choix de couleurs, ses décisions en termes de composition peut vous aider à apprécier une approche que vous n'auriez pas envisagée auparavant.

Dans l'ensemble, maintenir une attitude ouverte et curieuse tout au long du processus de design encourage une communication respectueuse et productive. Cela aide aussi à construire une relation de travail solide qui pourra porter ses fruits dans les projets futurs. Cette ouverture peut vous aider à apprendre de nouvelles choses, à voir les défis sous un nouvel angle et à produire un travail de meilleure qualité.

Conseil 5 : Évitez les critiques prescriptives

Conseil 5 : Évitez les critiques prescriptives

En donnant un feedback sur un design, il est crucial de se rappeler que notre rôle est de guider et non de dicter. Pour éviter les critiques prescriptives, il est préférable de se concentrer sur l'identification du problème et de confier la résolution au designer. C'est leur rôle d'exploiter leur expertise pour trouver des solutions créatives.

Dans un projet d'UX/UI design, par exemple, au lieu de dire "Déplacez ce bouton à droite", il serait plus respectueux et utile d'expliquer le problème observé, comme "Les utilisateurs semblent avoir du mal à trouver le bouton d'action principal, peut-être que sa position actuelle n'est pas assez visible".

Dans un projet de web design, évitez des déclarations prescriptives telles que "Changez cette couleur de fond en bleu". Au lieu de cela, signalez plutôt vos préoccupations ou souhaits sous-jacents, par exemple "La couleur de fond actuelle ne semble pas assez contraster avec notre logo, cela pourrait affecter la lisibilité".

En ce qui concerne le branding, au lieu de dire "Le logo doit être plus grand", décrivez ce que vous essayez de réaliser : "Nous voulons que notre marque soit immédiatement reconnaissable lorsque les gens voient notre logo. En l'état actuel, je crains qu'il ne se fonde trop dans l'arrière-plan".

Dans le domaine du graphisme, évitez des recommandations spécifiques comme "utilisez une police sans-serif". Exprimez plutôt vos préoccupations, par exemple "Le texte est difficile à lire à distance, peut-être qu'une police différente pourrait aider ?".

En évitant les critiques prescriptives, vous montrez du respect pour l'expertise du designer, tout en lui laissant l'espace pour être créatif et trouver les meilleures solutions. Cela favorise également un meilleur dialogue puisque vous vous concentrez sur les problèmes à résoudre plutôt que sur la façon spécifique de les résoudre. Encore une fois, le dialogue, la confiance et le respect mutuel sont la clé de collaborations de design réussies.

Conseil 6 : Gardez votre public à l'esprit

Conseil 6 : Gardez votre public à l'esprit

Chaque projet de design s'adresse à un public cible spécifique qui doit toujours rester au centre du processus de feedback. Le designer peut être un expert en termes de principes de design, mais c'est souvent vous qui connaissez le mieux votre public. Partagez toujours vos connaissances et vos préoccupations quant à la façon dont un design pourrait être perçu par votre audience.

Dans le cadre d'un projet d'UX/UI design, par exemple, vous pourriez avoir un aperçu précieux à donner sur les capacités et les préférences technologiques de votre public cible. Par exemple, si votre application est destinée à un public plus âgé, qui pourrait ne pas être aussi à l'aise avec la technologie, vous pourriez remettre en question l'utilisation d'icônes innovantes et suggérer l'emploi d'icônes plus reconnaissables pour cette audience.

Concernant un projet de web design, il est essentiel de comprendre les attentes de votre public en matière de navigation et de contenu. Par exemple, si vous ciblez des professionnels de l'industrie qui cherchent des informations précises et techniques, vous voudrez peut-être remettre en question un design trop minimaliste qui élimine certains détails pour le bien du style.

En termes de branding, votre connaissance de la perception de votre public peut faire toute la différence. Par exemple, si votre public cible valorise fortement l'écoresponsabilité, vous pourriez exprimer vos inquiétudes sur l'utilisation d'images qui ne reflètent pas ces valeurs dans l'identité de votre marque.

Pour des projets de graphisme, que ce soit une affiche de concert ou une brochure d’entreprise, la compréhension de ce qui attire votre public est essentielle. Par exemple, si vous ciblez un public plus jeune pour un festival de musique, vous souhaiterez peut-être discuter de la pertinence d'une palette de couleurs plus conservatrice et suggérer des couleurs plus vives et audacieuses.

En somme, garder votre public à l'esprit tout au long du processus de feedback permet de s'assurer que le design final reflète exactement les attentes de ce public. S'engager dans un dialogue autour de ce sujet avec le designer est un moyen efficace d'atteindre cette harmonie.

Conseil 7 : Valorisez les connaissances du designer

Conseil 7 : Valorisez les connaissances du designer

Dans tout projet de design, la valorisation de l'expertise du designer est non seulement respectueuse, mais aussi essentielle pour obtenir des résultats de qualité. Les designers sont des experts dans leur domaine, avec une connaissance approfondie des principes de design, des tendances actuelles et des meilleures pratiques du secteur. Il est important de poser des questions, écouter attentivement et respecter leur savoir-faire.

Dans un projet d'UX/UI design, par exemple, le designer a une compréhension approfondie de la façon dont les utilisateurs interagissent avec les interfaces. Au lieu de prescrire une solution à un problème d'interface, exprimez votre préoccupation et laissez le designer proposer une solution basée sur ses connaissances en matière d’utilisabilité et d’expérience utilisateur.

En matière de web design, le designer connaît les tendances de design web et sait quelles techniques fonctionnent bien pour différents types d'utilisateurs. Si vous avez des inquiétudes concernant certains éléments du site, faites-en part au designer et faites confiance à son expertise pour résoudre les problèmes signalés.

Dans le domaine du branding, le designer a une connaissance aiguisée de l'importance des couleurs, des typographies et des images pour véhiculer des messages spécifiques. S'il y a des éléments du branding qui vous préoccupent, partagez vos inquiétudes et laissez le designer vous guider vers la meilleure solution pour votre marque.

Quant aux projets de graphisme, le designer sait comment mettre en valeur et organiser des éléments visuels pour créer un impact. Si quelque chose ne semble pas droit, plutôt que de suggérer une solution précise, expliquez ce qui vous préoccupe et faites confiance au designer pour adapter les éléments de manière à obtenir le meilleur résultat possible.

En somme, respecter et valoriser l'expertise du designer est essentiel pour collaborer efficacement et obtenir des designs qui répondent à vos attentes tout en offrant une efficacité et une esthétique optimales. Cela englobe le fait de poser des questions pertinentes, d'écouter attentivement les explications du designer et de lui faire confiance pour résoudre les problèmes de manière créative et percutante.

Conseil 8 : Soyez honnête et courtois

Conseil 8 : Soyez honnête et courtois

La communication ouverte et respectueuse est la pierre angulaire de tout processus de feedback. Il est vital d'exprimer honnêtement vos préoccupations ou vos idées sur un design, tout en faisant preuve de courtoisie pour maintenir une atmosphère constructive et positive.

Dans un projet d'UX/UI design, par exemple, exprimez clairement si une certaine fonctionnalité vous semble difficile à comprendre ou à utiliser. De la même manière, si vous trouvez que l'emplacement d'un bouton ou la simplification d'un processus améliore grandement l'expérience utilisateur, n'hésitez pas à le féliciter pour cette réalisation.

Dans le cadre d’un projet de web design, soyez honnête si vous pensez que l'apparence générale du site ne correspond pas à l'image de votre marque ou si le site est difficile à naviguer. En même temps, assurez-vous de souligner les aspects du design qui fonctionnent bien, comme un choix de couleurs harmonieux ou une belle typographie.

Pour le branding, exprimez vos sentiments si vous avez le sentiment que l'identité de la marque ne correspond pas à l'image que vous souhaitez dépeindre. Cependant, n'oubliez pas non plus de louer les éléments de la marque qui vous plaisent, comme un logo bien conçu ou une palette de couleurs attrayante.

Dans le contexte d'un projet de graphisme, communiquez ouvertement si vous pensez qu'une conception d'affiche ou de brochure pourrait ne pas résonner avec votre public cible. Mais n'oubliez pas de reconnaître les éléments graphiques qui attirent l'attention ou transmettent efficacement votre message.

Au final, l'objectif est d'être à la fois honnête et respectueux. La critique ne devrait jamais être personnelle, mais plutôt centrée sur le travail et son amélioration. De plus De plus, donner des éloges là où ils sont mérités est également important pour maintenir une bonne relation de travail et encourager le designer. Grâce à ces principes de base, le processus de feedback sera une expérience constructive et enrichissante pour les deux parties.

Conseil 9 : Donnez un feedback régulier

Conseil 9 : Donnez un feedback régulier

Le feedback devrait être vu comme un processus constant et évolutif plutôt qu'un événement ponctuel. Donner régulièrement votre avis tout au long du projet permet d'aborder les problèmes sur-le-champ et d'éviter les surprises ou les retards importants à la fin du projet.

Dans le cadre de l'UX/UI design, par exemple, le feedback régulier peut aider le designer à affiner les éléments d'interface et améliorer l'expérience utilisateur continuement. Les tests utilisateurs réguliers peuvent révéler des problématiques d'interaction ou d'utilisation que le designer peut régler immédiatement plutôt que pendant la phase de peaufinage finale.

Dans le domaine du web design, des sessions de feedback régulières permettent d'évaluer en continu l'apparence et la performance du site, d'ajuster la hiérarchie de l'information ou de peaufiner le choix des couleurs et des typographies pour créer une expérience de navigation plus fluide et plus agréable.

En matière de branding, le feedback joue un rôle critique tout au long du processus. Cela peut guider le designer dans l'affinement du logo, la sélection de la palette de couleurs et le développement de tous les éléments de la marque pour assurer une identité forte et unifiée à la fin du projet.

Concernant les projets graphiques, un feedback régulier peut être bénéfique pour arriver à un visuel final qui répond à tous vos besoins. C'est à travers vos retours progressifs que le designer pourra optimiser le choix des couleurs, la typographie, l'agencement des éléments ou le style graphique pour répondre au mieux à votre audience.

Dans l'ensemble, un feedback régulier contribue à maintenir tous les acteurs du projet dans le bon sens. Il permet de corriger les erreurs rapidement, d'ajuster le design au fur et à mesure et de favoriser une collaboration fluide et productive entre vous et le designer. La mise en place de points de contrôle réguliers pour la révision et le feedback peut grandement faciliter la réussite des projets de design.

Conclusion

En définitive, donner et recevoir du feedback sont des compétences essentielles dans tous les projets de design, particulièrement lorsque le domaine n'est pas votre spécialité. En appliquant ces conseils sur la valorisation de l'expertise du designer, l’honnêteté et la courtoisie dans la communication, et l'importance d'un feedback régulier, vous pourrez rendre le processus de feedback non seulement plus efficace, mais aussi plus agréable.

N'oubliez pas que votre rôle n'est pas de devenir un expert en design, mais plutôt de collaborer efficacement avec celui qui a cette expertise. La réussite d'un projet de design ne se mesure pas seulement à l'esthétique du produit fini, mais aussi à la qualité de la relation tissée tout au long du processus. Un bon feedback est un moyen clé pour construire une relation solide et respectueuse avec votre designer, ce qui à son tour facilitera l'atteinte de vos objectifs de design.

Pour aller plus loin

  1. Constructive Feedback for Designers : Cet article offre une perspective de première main sur la difficulté de donner un feedback constructif en tant que manager de design. Il propose des techniques spécifiques pour donner un feedback aux designers, y compris l'utilisation du modèle de feedback Situation-Behavior-Impact™ (SBI).

  2. Comment donner du feedback sur un projet créatif ? : Cet article offre des conseils sur la façon de donner un feedback constructif sur tous les types de projets créatifs. Il souligne l'importance d'être précis pour éviter toute incompréhension et de bien organiser les feedbacks.

  3. 10 exemples de feedback positif pour vos collaborateurs : Bien que cet article ne soit pas spécifiquement axé sur les designers, il offre des exemples de feedback positif qui peuvent être utiles dans n'importe quel contexte professionnel.

  4. Comment donner un feedback constructif à un collaborateur? : Cet article offre des conseils sur la façon de donner un feedback constructif à un collaborateur, y compris l'importance de se concentrer sur les comportements plutôt que sur la personne.

  5. Nos conseils pour donner du feedback lors d'une évaluation 360 : Cet article offre des conseils sur la façon de donner un feedback constructif lors d'une évaluation 360°. Il souligne l'importance de formuler correctement le feedback et propose une trame "Start - Stop - Continue" pour aider à rédiger des retours pertinents.